.

cropped-carte-brin-2.pngJARDINIER PAYSAGISTE

Le végétal, récit d’un jardin

 

Passionné de jardin, il veut avant tout le faire partager…

Présentation de l'entreprise

Cédric Mombrun est installé comme jardinier paysagiste sur la commune de Mauvezin sur Gupie à côté de Marmande (47).

Il s’occupe aussi bien de la création et de l’aménagement de jardins et d’espaces verts que de leur entretien. Son activité s’adresse aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités.

Au delà des possibles réalisations de jardins conventionnels ou thématiques, c’est surtout sa volonté d’intégrer ceux-ci dans le paysage en utilisant aux mieux les espaces, en choisissant des essences de pays ainsi que des végétaux adaptés aux différents types de sol et au climat.

Ses convictions l’ont amené vers des jardins moins stéréotypés, plus en relation avec l’environnement qui nous entoure. Des lieux qui semblent appropriés au contexte local ainsi qu’aux désirs de ses clients .

Un sujet qu’il veut mettre en avant est la réintroduction d’espèces endémiques notamment par l’ implantation de haies dans les campagnes. C’est une solution pour maintenir le patrimoine végétal local et recréer une biodiversité indispensable aux écosystèmes.

Pour l’entretien du jardin, il est préférable de trouver des alternatives aux produits phytosanitaires. Cela permet d’éviter l’impact négatif qu’ils peuvent avoir sur la nature.

L’éthique de l’entreprise est de privilégier le travail et le savoir-faire des différents artisans de la région (scieurs,ébénistes,ferronniers,…) en ce qui concerne la fabrication de structures pour le jardin telles que les escaliers, les pergolas,…

L’utilisation de matériaux comme la pierre, le métal et le bois sont des éléments qui peuvent être associés au végétal mais ce dernier doit rester le principal acteur du jardin.

Les essences de bois sont de préférence locales et durables. Quelques objets de récupération peuvent également apporter un  plus à l’histoire du jardin, outre le fait qu’ils soient recyclés .

Les aménagements sont réalisés en respectant aux mieux l’environnement.

Les jardins qu’il désire créer doivent se ressentir comme des lieux de bien- être, propice à la rêverie et au partage de moments conviviaux.
Des univers qui peuvent permettre de rapprocher l’homme et la nature.